Actumar, le Blog de Yassine vous ouvre ses portes... Bienvenue

Quand la démangeaison d'écrire saisit un homme, rien ne peut le guérir que le grattement de la plume... Welcome

28 février 2007

l'Espagne vend à Rabat 1.200 blindés comme ceux utilisés en Afghanistan

            

convoy_blindados_espanoles


l'Armée marocaine recevra dans les prochains mois 1.200 Véhicules de Haute Mobilité Tactique (VAMTAC) comme ceux utilisés par les troupes espagnoles dévoilées en Afghanistan ou au Liban.

Les Rebeco, fabriqués par l'entreprise galicienne Urovesa, avec siège en Santiago de Compostela (A La Corogne), sont véhicules todoterreno de jusqu'à deux tonnes de charge, qui peuvent être dotés de blindage, avec 600 kilomètres d'autonomie et entre 125 et 135 kilomètres par heure de vitesse maximale. La Légion ou la Brigade Parachutiste (Bripac) les utilisent pour transport de personnel, mais aussi peuvent être équipées des mitrailleuses, des missiles antichar ou lanzagranadas. Son profil ressemble au Hummer américain, dans lequel ils sont inspirés.

Les Rebeco constituent la partie du lion d'un ensemble de contrats de matériel militaire signés en novembre passé avec d'Administration de la Défense Nationale du Maroc, dans ce qu'il constitue la plus importante opération de ce type avec le pays voisin durant les dernières années.

Dans l'ensemble, les contrats souscrits en novembre passé avec l'Administration de la Défense Nationale du Maroc par des signatures espagnoles avoisinent les 200 millions de EURO. Pour se faire une idée de de ce que cela représente, le total des exportations espagnoles de matériel de Défense a ajouté en 2005 (dernière année dont il y a des statistiques officielles) 419.45 millions de EURO.Tandis qu'en 2005 les ventes de matériels militaires au Maroc n'etait que de l'ordre de 9.22 millions (2.2% du total) et en 2004 ils ont avoisiné les quatre millions (moins de 1% du total).

camion_con_lanzamisiles__2__3

Outre les 1.200 VAMTAC, l'Armée marocaine recevra presque 800 camions militaires de différents types. La majorité de d'eux, adaptés pour fonctions comme ambulance ou réservoir (tant de combustible comme d'eau), sont aussi fabriqués par l'entreprise Urovesa, mais l'opération inclut un départ de têtes de remorque de la signature IVECO.

Avec les véhicules militaires - dont le coût, selon les experts, peut dépasser les 160 millions de EURO - l'Espagne a signé en novembre la vente de 10 patrouilleurs au Maroc pour la surveillance de ses côtes. Il s'agit de bateaux de 17 mètres de longueur et jusqu'à 50 noeuds de vitesse, semblables à à celles utilisées par la Garde Civile pour combattre contre l'immigration illégale.

semar3

Source: Elpais

Posté par actumar à 03:38 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire